Liban: Le Hezbollah réussit son pari et brise le blocus

Liban: Le Hezbollah réussit son pari et brise le blocus

C’est une double victoire que vient de glaner la résistance libanaise, la première est populaire et la seconde est diplomatique. Le Hezbollah a réussi ce jeudi à briser le blocus imposé sur le Liban en tenant parole de ramener du carburant à la population libanaise.

Ainsi, des camions-citernes transportant du carburant iranien sont arrivés, jeudi, au Liban, via la Syrie. Une opération organisée par le Hezbollah en dépit des sanctions américaines qui frappent l’Iran. Il s’agit d’un premier convoi de 20 camions-citernes qui sera suivi par d’autres promis par le Secrétaire Général du Hezbollah Hassan Nasrallah qui annoncera ii y a quelques jours l’arrivée de navires transportant du carburant iranien pour mettre à l’asphyxie que vit le peuple libanais, durement affecté par la crise économique et le blocus imposé par les USA et leurs alliés sionistes. Hassan Nasrallah avait menacé de réagir si les navires sont attaqués, une menace qualifiée de manœuvre ^politique par Washington et ses alliés, avant d’aller conclure un accord à Amman en Jordanie, permettant l’approvisionnement du Liban en gaz égyptien, via la Jordanie et la Syrie

*

 

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Félicitations à la Résistance libanaise, au Hezbollah qui a bravé le néocolonialisme occidental.
    En Algérie, notre régime prétend respecter les idéaux du 1er Novembre 1954 mais on constate, hélas, que la réalité est amère et contredit les sacrifices du peuple algérien pour une république démocratique et sociale. Une minorité s’est accaparé de toute les richesses du pays et a bloqué et interdit tout développement économique de l’Algérie. Où sont donc ces principes du 1er Novembre proclamés lors des fêtes nationales ? N’est ce pas là les effets néfastes cette idéologie du néocolonialisme et qui domine dans l’esprit et les pratiques de nos gouvernants. Cette idéologie nommons la par son vrai nom, c’est le capitalisme occidental neocolonialiste imposé par nos gouvernants, cette idéologie est la source du colonialisme qui a dominé L’Algerie dee 1830 à 1962, n’est ce pas ? Su oui, pourquoi notre régime persiste à appliquer cette idéologie contraire aux aspirations de libération nationale et de progrès pour notre pays? Aucun progrès en Algérie ne sera possible tant que notre régime continue à s’accrocher au libéralisme occidental qui a montré qu’il est source de hogra, de dilapidation et de sous-développement chronique de notre pays. Il faut nommer un chat un chat. Pourquoi dans les discussions sur nos chaînes TV, aucun intervenant n’a osé dénoncer l’idéologie libéral capitaliste du régime ? Nous vivons dans l’hypocrisie et le mensonge et aussi aucune démocratie car où sont les socialistes et les communistes algériens, ils sont interdit d’antenne ou ne veulent pas se découvrir ? En tout les cas, la démocratie est absente. Nous entendons toujours le même refrain sur nos moyens d’information écrits et audio visuels et qui ne dénoncent pas notre vrai problème et qui est cette idéologie que les communistes nomment « idéologie bourgeoise » donc non populaire et non prolétarienne. La majorité de notre peuple est sous la coupe d’une minorité bourgeoise bureaucratique et non productive qui a fait le malheur de notre pays.