Affaire des sous marins: Macron n’a pas dit son dernier mot

Affaire des sous marins: Macron n’a pas dit son dernier mot
Par Abdel Boudemagh
Suite à l’humiliation de la France consécutive à l’annulation du contrat mirobolant de 56 Milliards d’euros dit » des sous-marins australiens «  une alliance entre les USA, la Grande Bretagne et l’Australie s’est construite dans le dos de la France obligée dés lors à réagir.
En fait on va avoir droit comme c’est souvent le cas à une mise en scène très machiavélique.

Acte I:

On se demande mais que va faire Macron?

La solution semble être déjà trouver avec une alliance entre la France et l’Inde puissance nucléaire qui veut surtout garder une surveillance stricte sur son voisin le Pakistan autre puissance nucléaire de la Région .

Le but de cette alliance est de retarder voire de verrouiller le passage de la route de la soie par l’Afghanistan état libéré de l’emprise américaine et qui compte sur les investissements chinois pour se développer en contrepartie d’une sécurisation de la route de la soie qui passera par l’Afghanistan puis l’Iran ,la Turquie et enfin l’Europe avec comme point d’ancrage l’Italie.
Et de l’Italie vers l’Afrique avec l’Algérie comme pays pivot.

Acte II

Comment comptent agir  l’Inde et la France ?

D’abord la France va vendre des sous-marins à l’Inde pour permettre un encerclement par la mer du Pakistan voisin.
Puis les services secrets indiens et français vont développer une fausse information à savoir que l’État Islamique ( à cheval entre le Pakistan et l’Afghanistan) est entrain de se procurer d’une manière ou d’une autre une bombe atomique du type « sale bombe » en provoquant ainsi une crise internationale qui va toucher toute la région Iran et Pakistan compris.
La réalisation de la route de la soie va être ainsi compromise du moins retarder pour permettre au commerce maritime (60% du PIB mondial) de continuer à être réguler et contrôler à la fois par l’alliance Indo- française et d’autre part l’alliance USA – Grande Bretagne et Australie dit pacte Aukus.

Acte III
Les soi-disant brouilles entre la France et les USA et la France avec l’Australie ne sont que de mises en scènes  théâtrales ( qui nous rappellent Colin Powell brandissant la soi-disant fiole contenant les armes chimiques irakiennes) pour nous embrouiller car la vrai cible est la Chine avec le développement de la route de la soie ,  le nouveau poumon du commerce mondial dans les années à venir qu’essaie l’Occident allié à l’Inde de contrecarrer par tous les moyens .

PARTAGER