Ali Bey Nasri :  » l’internationalisation des entreprises algériennes ,une nécessité »

Ali Bey Nasri : " l’internationalisation des entreprises algériennes ,une nécessité"

Ali Bey Nasri, président de l’Anexal, Association nationale des exportateurs algériens, est revenu jeudi à l’émission « l’Invité de la Rédaction » de la Radio chaîne 3 sur l’importance de l’exportation pour l’économie algérienne, ainsi que les obstacles qui peuvent entraver sa marche vers un équilibre économique.

Pointant du doigt plusieurs insuffisances en rapport aux activités d’exportation, Ali Bey Nasri a plaidé pour la nécessité d’internationalisation des entreprises algériennes, à travers notamment un certain nombre d’engagement de la part de l’Etat.

« Il faut rassurer et encourager l’investisseur national, améliorer la situation des entreprises qui sont déjà en place. Une fois tous ces travers dépassés, l’Etat a assez de matières, d’éléments en main pour se tourner sérieusement vers l’exportation », a soutenu le président de l’Anexal.

Par ailleurs, revenant sur l’agriculture, Ali Bey Nasri a rappelé qu’au sein de ce secteur, les propriétaires « ne s’engagent pas sur la contractualisation pour parvenir à l’exportation, puisqu’il s’agit d’un secteur informel. »

Quant aux produits agricoles destinés à l’exportation, le président de l’Anexal a souligné que la priorité serait en faveur de l’autosuffisance. « Je ne suis pas favorable à l’exportation de l’excédant, mais à sa planification », a-t-il affirmé, rappelant qu’en Algérie, le problème des statistiques industrielles déforme à un certain degré les enjeux de la production des entreprises, qui n’arrivent plus à se structurer afin d’appliquer les mécanismes d’arrêt ou de continuité de l’exportation.