Une fête programmée le jour des funérailles d’Abdelkader Bensalah au Palais du Bey à Oran

Une fête programmée le jour des funérailles d'Abdelkader Bensalah au Palais du Bey à Oran

An moment où l’Algérie inhume l’ancien Chef de l’État Abdelkader Bensalah et lui rend hommage à travers des obsèques officielles organisées au cimetière d’El Alia, en présence du président de la république Abdelmadjid Tebboune et des hautes personnalités de l’État,le Palais du Bey d’Oran, abriterait une fête organisée apparemment par l’institut espagnol Cervantes,et l’office national de gestion et d’exploitation des biens culturels protégés, en collaboration avec deux associations connues par leur proximité avec l’approche étrangère, dont les noms figuraient sur la liste des associations ayant signé la pétition à l’origine de la résolution du novembre 2020, du  parlement européen condamnant l’Algérie sur le dossier des droits de l’Homme.

Alerté, le Chef de l’Exécutif de la wilaya d’Oran Saïd Sayoud a ordonné l’arrêt de cette fête, sachant que plusieurs voix dont des riverains du Palais du Bey, se sont indignés de l’organisation d’une fête en  violation du deuil observé par l’Algérie, qui vient d’inhumer ce jeudi une personnalité nationale.
Pour rappel, il est important d’alerter l’opinion publique et les hautes autorités du pays, sur le travail effectué par certaines associations dans la concrétisation des agendas étrangers, et qui sont encore protégées par des responsables à l’intérieur des institutions de la république.A bon entendeur.