Il était un ami de la révolution algérienne: Enrico Mattei honoré par l’Algérie

Il était un ami de la révolution algérienne: Enrico Mattei honoré par l'Algérie

Le président de la république Abdelmadjid Tebboune a décidé d’attribuer la haute distinction d’ordre d’amis de la révolution algérienne à l’italien Enrico Mattei en reconnaissance à son engagement à côté de la glorieuse révolution du premier novembre 1954.

Le Président Tebboune a signé un décret présidentiel paru dans le nouveau numéro du journal Officiel n° 71, datant du 18 septembre 2021, portant attribution la distinction de l’ordre d’amis de la révolution à titre posthume à Enrico Mattei, ancien PDG de la société italienne des hydrocarbures ENI

Il convient de rappeler , qu’Enrico Mattei, est mort dans un accident d’avion suspect, le 27 octobre 1962, soit trois mois après l’indépendance de l’Algérie.
Il était un grand ami de la Révolution algérienne contre le colonialisme français, depuis son déclenchement en 1954, jusqu’à son aboutissement triomphal, sept années et demi plus tard.
Enrico Mattei avait également soutenu le GPRA dans ses négociations avec le colonisateur sur le dossier des richesses naturelles de l’Algérie, notamment le volet concernant les hydrocarbures
Comme beaucoup d’européens qui avaient soutenu la longue et difficile lutte du peuple algérien pour l’indépendance de son pays, Enrico Mattei, cet ancien résistant au fascisme et nazisme, politicien de gauche et dirigeant d’entreprise italien, né le 29 avril 1906 à Acqualagna, une petite commune de la région des Marches, en Italie centrale, issu d’une famille modeste, consacre sa vie au soutien des causes justes, et si son nom est célèbre, sa vision et son apport à l’Algérie en guerre, sont méconnus de la grande majorité des Algériens de la génération post indépendance.
Cette reconnaissance même si elle est tardive, elle doit être saluée