Les instructions du président Tebboune, une feuille de route à appliquer scrupuleusement

Les instructions du président Tebboune, une feuille de route à appliquer scrupuleusement

Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane a affirmé dimanche à Alger que les instructions et les orientations données par le président de la République lors de la rencontre Gouvernement-walis étaient « une feuille de route dont il importe aux walis d’appliquer scrupuleusement ».

S’exprimant à l’issue des travaux de la rencontre Gouvernement-walis qui s’est tenue au Palais des nations, M. Benabderrahmane a indiqué que les instructions et les orientations données samedi par le président de la République lors de l’ouverture des travaux de la rencontre, sont « une feuille de route dont il importe aux walis de lui accorder un intérêt capital ».

Pour M. Benabderrahmane, les recommandations « précieuses » auxquelles ont conclu les participants, « seront adoptées par le Gouvernement pour être le prolongement de son programme d’action au niveau local ».

Rappelant que cette rencontre a coïncidé avec l’adoption du Plan d’action du Gouvernement (PAG), le Premier ministre a appelé les walis à « la mobilisation » pour relever le défi de réalisation les objectifs du programme d’action du gouvernement « ambitieux », précisant que les recommandations sont inclues dans le plan.

Les recommandations issues de la rencontre « seront suivies au niveau du gouvernement qui œuvrera au renforcement du cadre juridique pour les concrétiser sur le terrain », a-t-il souligné, indiquant que « l’ère de placer les recommandations dans les casiers est révolue » et « nous serons appelés à effectuer des évaluations périodiques pour l’exécution des propositions à travers des mécanismes devant être étudié et mis en place durant les réunions du gouvernement ».

Sur un autre volet, M. Benabderrahmane a évoqué les prochaines élections locales prévues le 27 novembre prochain, souhaitant voir « des responsables locaux compétents, intègres et exerçant loin de l’argent sale », le but étant de « hisser la performance de la gestion à l’échelle locale ».

 

PARTAGER

1 COMMENTAIRE