Choguel Kokalla Maïga,: La France a abandonné le Mali en plein vol

Choguel Kokalla Maïga,: La France a abandonné le Mali en plein vol
Devant l’assemblée générale de l’ONU, le premier ministre malien Choguel Kokalla Maïga a été très critique à l’égard de la France qui l’accuse d’avoir abandonné le Mali, en mettant fin à l’opération Barkhane sans consulter son pays.
Choguel Maïga dénoncera un «manque de concertation» et une annonce «unilatérale» de la France sans coordination avec l’ONU et le gouvernement malien, alors que Paris s’inquiète d’un possible accord entre Bamako et une société militaire russe privée.
Pour  Choguel Kokalla Maïga, la décision de retrait par la France de la force Barkhane constitue un «abandon en plein vol».
«La nouvelle situation née de la fin de Barkhane […] nous conduit à explorer les voies et moyens pour mieux assurer la sécurité de manière autonome avec d’autres partenaires», a-t-il souligné devant l’assemblée générale de l’ONU
Choguel Maïga a par ailleurs demandé que la mission de paix Minusma de l’ONU et ses 15 000 Casques bleus aient «une posture plus offensive sur le terrain».

PARTAGER