Sécurité alimentaire: l’Algérie classée première en Afrique

Sécurité alimentaire: l'Algérie classée première en Afrique

L’Algérie a été classée par le Programme d’alimentation mondial (PAM) des Nations unies, première en Afrique en matière de sécurité alimentaire.

Dans sa dernière cartographie de la pauvreté, publiée récemment sur son site web, le PAM a classé l’Algérie dans la catégorie des pays dont le taux de personnes sous-alimentées est inférieur à 2,5% de la population totale, durant la période 2018-2020. Elle est le seul pays en Afrique à ne pas dépasser ce seuil.

Ainsi, l’Algérie est répertoriée dans la même catégorie que la majorité des pays européens, des États-Unis, du Canada, de la Chine, de la  Russie, du Brésil et de l’Australie, entre autres.

En Afrique, le Maroc est classé dans la deuxième catégorie qui regroupe les pays dont le taux de la population touchée par la sous-alimentation varie entre 2,5 et 4,9%.

Parmi les pays les plus impactés par le phénomène de la sous-alimentation, le PAM dénombre la République centrafricaine, le Congo, la République démocratique du Congo, la Somalie et le Madagascar avec un pourcentage supérieur à 35% de leur population.

Le PAM a souligné dans son étude que plus de 811 millions de personnes sont touchées par la sous-alimentation, soit 1 sur 10 de la population mondiale.

En 2015, la communauté mondiale a adopté les 17 Objectifs mondiaux de développement durable (ODD), dont l’objectif numéro 2 est d’arriver à la “Faim Zéro” en éradiquant la faim, assurant la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable, d’ici à 2030.

PARTAGER