Lamamra: l’Algérie disposée à collaborer avec l’Éthiopie pour la réalisation des objectifs communs

Lamamra à Addis-Abeba pour la 39ème session ministérielle du Conseil exécutif de l'UA Ne plaisante pas qui veut sur le sujet qu'il veut, avec qui il veut dirait Desproges. J'avais évidemment, envoyé le même billet à Plantu via le service des lecteurs du quotidien Le Monde. S'en est suivi un échange que je vous joins en ce pli. Le retour à cet échange n'est pas fortuit. Le contexte non seulement ne s'est apaisé, mais il s'est singulièrement aggravé. Comme d'habitude, je vous laisse juge de l'état d'un pays qui file à tombeau ouvert vers une destination inconnue qui laisse augurer, si l'on s'en tient à son histoire, des épisodes à venir troublants. Pour le moins. Djeha, mardi 05 octobre 2021 PS: j'en profite pour envoyer une copie de ces échanges à Dilem, lui que j'oublie délibérément -avec d'autres- de gratifier de mes billets, pour les raisons qu'ils devinent facilement...

Le ministre des Affaires étrangères et de la  Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a affiché, ce lundi, à  Addis-Abeba, la disponibilité de l’Algérie à poursuivre l’étroite collaboration avec l’Éthiopie dans le cadre du partenariat stratégique entre les deux pays, en vue de la réalisation des objectifs communs aux niveaux bilatéral et continental, au service de l’agenda africain pour la  paix, la sécurité et le développement durable, a indiqué un communiqué du  ministère.

« Lors de sa participation lundi à Addis-Abeba en sa qualité de  représentant du président de la République à l’investiture du nouveau  gouvernement éthiopien issu des élections législatives tenues juin dernier,  M. Lamamra a transmis « les chaleureuses félicitations du président de la  République, M. Abdelmadjid Tebboune à son frère le Premier ministre  d’Éthiopie, Abiy Ahmed, investi pour un nouveau mandat par le peuple  éthiopien afin de conduire l’exécutif du pays suite à la victoire de son  parti aux dernières législatives ».

A cette occasion, M. Lamamra a réitéré la « disponibilité de l’Algérie à  poursuivre l’étroite collaboration avec l’Ethiopie dans le cadre du  partenariat stratégique entre les deux pays, en vue de la réalisation des objectifs communs aux niveaux bilatéral et continental au service de  l’agenda africain pour la paix, la sécurité et le développement durable ».

Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed a pour sa part exprimé « sa haute considération de la participation de l’Algérie à cet évènement important de  l’histoire de l’Éthiopie contemporaine et chargé le ministre de transmettre  ses salutations fraternelles au président de la République, Abdelmadjid  Tebboune ».

M. Abiy Ahmed a exprimé son « attachement au partenariat stratégique liant  les deux pays et son aspiration à asseoir ses fondements et étendre ses  domaines au mieux des intérêts mutuels des deux peuples, et partant  concourir à réaliser les priorités du continent africain », ajoute le  communiqué.

La cérémonie d’investiture du nouveau Gouvernement éthiopien sous la conduite du Premier ministre, Abiy Ahmed s’est déroulée en présence de douze pays africains représentés au niveau présidentiel et ministériel, en sus d’imminentes personnalités africaines et d’anciens présidents, comme l’ancien président nigérian Obassanjo.

L’Algérie était le seul pays de l’Afrique du nord représenté à cette cérémonie. A travers cette participation, les deux ministres des Affaires  étrangères ont tenu à réaffirmer la volonté commune animant les directions des deux pays à établir un partenariat stratégique global répondant à nos aspirations.