Engagé par NSO: Un diplomate français soupçonné d’espionnage au profit d’Israël

Engagé par NSO: Un diplomate français soupçonné d'espionnage au profit d’Israël

Un diplomate français serait au centre d’un scandale d’espionnage au profit de l’entité sioniste, selon le média français Marianne. Il s’agit de Gérard Araud objet d’un signalement pour «intelligence avec une puissance étrangère» auprès de la procureure de Paris. Le diplomate français, qui avait travaillé pour la société israélienne NSO, fabricant du logiciel espion Pegasus, a attiré l’attention de la justice.

Selon le média   Marianne, Gérard Araud, ferait l’objet «d’importantes vérifications» de la part de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique ainsi que d’un signalement auprès de la procureure de Paris pour «intelligence avec une puissance étrangère».

Après sa retraite, Gérard Araud a été recruté comme conseiller extérieur par l’entreprise israélienne de septembre 2019 à septembre 2020. Dans une interview au magazine, il décrivait ainsi sa fonction : «Il m’a été demandé de mettre en place des processus de prise de décision, d’aider à établir des listes de pays selon leur fonctionnement démocratique, leurs positions géostratégiques. Puis j’ai réfléchi avec la direction aux questions et conditions qu’il fallait imposer aux acheteurs. Nous avons aussi organisé des procédures internes afin que des lanceurs d’alerte puissent se manifester sereinement et nous avons travaillé à une meilleure représentation du personnel dans les prises de décision.» a-t-il souligné au média Marianne

PARTAGER