Lamamra en visite en Italie

Lamamra à Addis-Abeba pour la 39ème session ministérielle du Conseil exécutif de l'UA Ne plaisante pas qui veut sur le sujet qu'il veut, avec qui il veut dirait Desproges. J'avais évidemment, envoyé le même billet à Plantu via le service des lecteurs du quotidien Le Monde. S'en est suivi un échange que je vous joins en ce pli. Le retour à cet échange n'est pas fortuit. Le contexte non seulement ne s'est apaisé, mais il s'est singulièrement aggravé. Comme d'habitude, je vous laisse juge de l'état d'un pays qui file à tombeau ouvert vers une destination inconnue qui laisse augurer, si l'on s'en tient à son histoire, des épisodes à venir troublants. Pour le moins. Djeha, mardi 05 octobre 2021 PS: j'en profite pour envoyer une copie de ces échanges à Dilem, lui que j'oublie délibérément -avec d'autres- de gratifier de mes billets, pour les raisons qu'ils devinent facilement...

Le chef de la diplomatie algérienne Ramtane Lamamra se rendra ce mercredi à Rome, suite à l’invitation de son homologue italien Luigi Di Maio.

Le ministre des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger, M. Ramtane Lamamra, entame mercredi, une visite de travail à Rome à l’invitation de son homologue italien Luigi di Maio, où il participera à la 3e réunion ministérielle « Italie-Afrique » dont les travaux commenceront jeudi, a indiqué le ministère dans un communiqué.

« A l’invitation de son homologue italien, Luigi di Maio, le ministre des  Affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger, Ramtane  Lamamra, entamera à partir de mercredi une visite de travail à Rome, où il participera les 7 et 8 octobre en cours aux travaux de la 3e réunion  ministérielle Italie-Afrique, que l’Italie consacrera cette année à l’examen des défis énergétiques et climatiques auxquels fait face l’Afrique ainsi que leurs répercussions sur le processus de développement dans les pays du continent et ce, parallèlement à la triptyque de sa présidence  actuelle du G20 intitulée Population, Terre et prospérité”, précise le communiqué.

Selon la même source, “les voies de mettre en place une approche à long terme visant la consolidation des capacités des pays, notamment en voie de développement, face aux défis de la préservation de l’environnement et du   développement économique, au vu de la situation actuelle accentuée par la pandémie Covid-19, seront examinées par les ministres africains des affaires étrangères invités et de hauts responsables ainsi que des experts internationaux et régionaux, gouvernementaux et non-gouvernementaux en sus de patrons de sociétés internationales et d’investisseurs privés.

Le chef de la diplomatie algérienne devrait présenter une intervention sur “la transition énergétique en Algérie”, thème consacré dans le programme du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, comme une nécessité impérieuse et choix stratégique pour l’Algérie”, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

“Outre les rencontres bilatérales attendues avec un nombre de ses homologues africains, le programme de la visite de travail du chef de la diplomatie algérienne comprendra des entretiens avec le Ministre italien  des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Luigi Di Maio, sur les dossiers de coopération et de partenariat entre l’Algérie et l’Italie, et des consultations sur un nombre de questions régionales et euro-méditerranéennes”, ajoute le même communiqué.

PARTAGER