Décès de Rabah Driassa : l’Algérie perd une icône nationale

Décès de Rabah Driassa : l'Algérie perd une icône nationale

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a présenté ses condoléances à la famille artistique ainsi qu’à la famille du défunt Rabah Driassa, décédé vendredi matin, affirmant que l’Algérie a perdu « une icône nationale » et « une étoile qui a brillé des décennies dans le ciel de la chanson engagée ».

« L’Algérie perd en l’artiste Rabah Driassa, une icône nationale et une étoile qui a brillé des décennies dans le ciel de la chanson engagée et qui a été une source de joie et de bonheur pour des générations d’Algériens, se hissant au rang de star internationale », a tweeté le Président Tebboune.

« Je présente mes sincères condoléances et exprime ma profonde compassion à sa famille ainsi qu’à l’ensemble de la famille artistique algérienne. A Dieu nous appartenons et à lui nous retournons », a ajouté le Président de la République.