Le procès de l’assassinat de Thomas Sankara s’ouvre à Ouagadougou

Le procès de l'assassinat de Thomas Sankara s'ouvre à Ouagadougou

Il a été assassiné le 15 octobre 1987, lors d’un coup d’État.Il s’agit de  l’ex-président et « père de la révolution burkinabè » , Thomas Sankara. 34 ans après, les burkinabé vont suivre à partir de lundi le procès des  présumés auteurs de son assassinat, dont son ancien compagnon et ancien président en fuite en Côte d’Ivoire Blaise Campaoré.

Pour rappel ,Thomas Sankara, arrivé au pouvoir au Burkina Faso (anciennement Haute Volta) après un coup d’État en 1983, le père de la révolution burkinabé a été assassiné  avec douze de ses compagnons par un commando lors d’une réunion au siège du Conseil national de la révolution (CNR) à Ouagadougou. Il avait 37 ans.

Parmi les quatorze accusés, figure aussi le général Gilbert Diendéré, 61 ans, l’un des principaux chefs de l’armée lors du putsch de 1987, purge une peine de réclusion criminelle de 20ans, suite à un coup d’État avorté en 2015.