Lamamra à Addis-Abeba pour la 39ème session ministérielle du Conseil exécutif de l’UA

Lamamra à Addis-Abeba pour la 39ème session ministérielle du Conseil exécutif de l'UA Ne plaisante pas qui veut sur le sujet qu'il veut, avec qui il veut dirait Desproges. J'avais évidemment, envoyé le même billet à Plantu via le service des lecteurs du quotidien Le Monde. S'en est suivi un échange que je vous joins en ce pli. Le retour à cet échange n'est pas fortuit. Le contexte non seulement ne s'est apaisé, mais il s'est singulièrement aggravé. Comme d'habitude, je vous laisse juge de l'état d'un pays qui file à tombeau ouvert vers une destination inconnue qui laisse augurer, si l'on s'en tient à son histoire, des épisodes à venir troublants. Pour le moins. Djeha, mardi 05 octobre 2021 PS: j'en profite pour envoyer une copie de ces échanges à Dilem, lui que j'oublie délibérément -avec d'autres- de gratifier de mes billets, pour les raisons qu'ils devinent facilement...

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, se rend mardi soir, à Addis-Abeba en Éthiopie, accompagné d’une importante délégation, pour participer aux travaux de la 39ème session du Conseil exécutif de l’Union africaine (UA), indique un communiqué du ministère.

“Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, se rend mardi soir à Addis-Abeba en Éthiopie pour participer aux travaux de la 39e session du Conseil exécutif de l’Union africaine (UA), qui réunit les ministres des Affaires étrangères de tous les États membres”, indique le communiqué.

“Le Conseil devra aborder, au cours de cette session, un ensemble de dossiers liés à la mise en œuvre de l’Agenda 2063 et aux perspectives de renforcement de la coopération entre les pays du continent en matière de  lutte contre la pandémie du Coronavirus. (Il abordera aussi) des sujets liés à l’action africaine commune et (évoquera) les moyens de permettre aux institutions continentales telles que le Parlement africain de bien mener les missions qui leur sont confiées”, ajoute le ministère.

Il est également prévu “de finaliser la mise en place de la Commission de l’UA par l’élection de deux commissaires, de définir le thème principal du prochain sommet ainsi que d’approuver le budget de l’organisation pour l’exercice 2022”, indique le document.En marge des travaux du Conseil exécutif, “M. Lamamra s’entretiendra avec les hautes autorités du pays hôte et ses homologues africains, ainsi qu’avec plusieurs responsables de la Commission de l’UA et avec divers organes et institutions continentaux”, conclut le communiqué.

PARTAGER