L’AFP récidive et se met au service de la propagande de l’organisation terroriste du MAK

L'AFP récidive et se met au service de la propagande de l'organisation terroriste du MAK

Apparemment, l’apaisement des relations algéro-françaises n’est pas pour demain. Les masques des complots néocolonialistes tombent au fil des jours.En cette journée du 14 octobre, l’agence officielle du gouvernement français, l’AFP, relayée par France 24 publie un communiqué de l’organisation terroriste du MAK, démentant le reportage diffusé mercredi soir par la télévision algérienne, au sujet d’attaques terroristes planifiées par cette organisation terroriste, soutenue par l’entité sioniste et le voisin de l’Ouest le régime du Makhzen.

La télévision algérienne avait passé les aveux des membres de l’organisation terroriste du MAK, et leurs plans de porter atteinte à la sécurité du pays, sur ordre du maître-chanteur Ferhat M’henni, bien protégé par l’establishement parisien, adepte de la néocolonisation et nostalgique de l’Algérie française.
Il convient de rappeler, que ce n’est pas la première fois, que l’Agence France Presse AFP, que cette agence ne se met du côté des organisations terroristes du MAK et de Rachad, puisqu’un antécédent avait été enregistré le mois d’avril dernier, avec cette glissade de l’AFP, qualifiant les nébuleuses terroristes de mouvements démocratiques.

AFP avait ouvert ses colonnes à un membre de l’organisation terroriste du MAK, de s’en prendre à la souveraineté et l’unité nationales, chèrement acquises grâce aux sacrifices du peuple Algérien. Aujourd’hui, on assiste à un remake identique du mois d’avril dernier et qui intervient moins de 24 heures après les ragots colportés par le larbin Abdou Semmar sur un prétendu financement de l’Algérie des activités militaires de la société russe Wagner au Mali.En conclusion, il est impératif de souligner que l’AFP, soutient l’organisation terroriste du MAK, et ne rate aucune opportunité pour glisser ses élucubrations et mensonges destinés à dénigrer les institutions républicaines algériens, en particulier l’ANP, digne héritière de l’ALN.

 

 

 

 

 

 

 

PARTAGER