UA: Lamamra s’entretient avec Faki et rencontre plusieurs de ses homologues africains

UA: Lamamra s'entretient avec Faki et rencontre plusieurs de ses homologues africains

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra s’est entretenu avec plusieurs de ses homologues africains et des responsables de haut niveau de la Commission de l’Union africaine (UA), à la veille de la tenue de la 39e  session du Conseil exécutif de l’UA. 

Les entretiens ont permis “d’échanger les vues autour des principales questions inscrites à l’ordre du jour” de cette rencontre dont les travaux débuteront jeudi à Addis-Abeba, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères (MAE).

Selon la même source, M. Lamamra a été reçu par la présidente de la République démocratique fédérale d’Ethiopie, Sahle-Work Zewde, au siège de sa résidence, et lui a transmis les salutations fraternelles ainsi qu’un message verbal du Président, Abdelmadjid Tebboune sur le partenariat stratégique entre les deux pays. Les deux parties ont également abordé l’évolution de la situation dans la région et sur le plan continental.

Lamamra s’est également entretenu avec le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, avec lequel il a abordé les domaines de coopération entre l’Algérie et l’UA et les voies et moyens de les consolider dans le cadre des agendas africains communs en matière de paix, de sécurité et du développement.

Selon le même communiqué, les deux parties ont échangé les vues sur les principaux points inscrits à l’ordre du jour de la 39e session du Conseil exécutif de l’UA soulignant la nécessité d’œuvrer au renforcement de l’unité et de la solidarité au sein de l’organisation africaine et d’écarter tous les facteurs de nature à impacter négativement l’action africaine commune.

Lamamra a également abordé avec son homologue zimbabwéen, Frederick Shava, des questions relatives à la paix, à la sécurité et au développement en Afrique, ainsi que les moyens de promouvoir les intérêts suprêmes de l’UA et de consolider les agendas africains communs.

Les deux parties se sont félicitées, à cette occasion, du niveau des relations fraternelles privilégiées reliant les deux pays ainsi que de la cadence des concertations et de la coordination autour des questions d’intérêt commun, et de la concordance des vues et des positions des deux pays dans tous les fora au niveau continental et international.

Lamamra a, par ailleurs, rencontré le personnel de l’ambassade d’Algérie à Addis-Abeba, incitant ces derniers à redoubler d’efforts en vue de consolider le rôle important de l’Algérie au sein de l’UA, eu égard à ses contributions historiques et précieuses dans la défense des causes du continent, et son rôle pionnier dans l’instauration et la promotion des cadres et des politiques de l’action africaine commune dans tous les domaines.