Sahara Occidental: Les USA gèlent le projet d’ouverture d’un consulat

Le Conseil de sécurité proroge d'une année le mandat de la MINURSO

Le Congress américain a décidé de geler le projet d’ouverture un consulat américain dans le Sahara Occidental occupé, annoncé dans le sillage du tweet du président américain sortant Donald Trump, reconnaissant la « marocanité » des territoires, en contrepartie de la normalisation avec l’entité sioniste.

Le Congress américain a interdit au Secrétaire d’État américain, d’allouer une enveloppe financière pour la construction, l’équipement et le recrutement d’un consulat au Sahara Occidental, pour le compte du budget 2022.

Antonio Guterres:la question du Sahara Occidental, une question de cécolonisation

Par ailleurs, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, a souligné que l’organisation onusienne examinerait la situation au Sahara occidental « au titre des questions relatives aux territoires non autonomes et à la décolonisation ».

« La Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation (Quatrième Commission) de l’Assemblée générale et le Comité spécial chargé d’étudier la situation en ce qui concerne l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux examinent la situation au Sahara occidental au titre des questions relatives aux territoires non autonomes et à la décolonisation+ », note le SG de l’ONU, dans son nouveau rapport sur la situation au Sahara occidental qui couvre la période du 1 er septembre 2020 au 31 août 2021