La Justice et les Travaux publics, principaux secteurs à l’ordre du jour de la réunion du Gouvernement

La Justice et les Travaux publics, principaux secteurs à l'ordre du jour de la réunion du Gouvernement

Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a présidé samedi une réunion du gouvernement dont les travaux ont fait la part belle aux secteurs de la Justice et des Travaux publics, indique un communiqué. 

Pour le secteur de la justice, le ministre a présenté l’avant-projet de Loi modifiant et complétant l’Ordonnance n 66-156 du 08/06/1966 dont l’objectif est de « renforcer la lutte contre la criminalité et à préserver la sécurité et la tranquillité du citoyen et le fonctionnement des services publics et ce, en retenant de nouvelles formes de criminalité et en aggravant les peines actuellement applicables ».

Le Ministre des Travaux Publics a présenté, quant à lui, deux projets de Décrets exécutifs. Il s’agit, pour le premier, du décret portant déclaration d’utilité publique l’opération relative à la réalisation de la desserte du centre d’enfouissement technique de Hamici et le contournement de la Résidence d’État de Zeralda pour le dédoublement de la RN67 et du Chemin de Wilaya 212. Le second projet porte sur la réalisation du dédoublement du Chemin de Wilaya 145 entre El Hamiz et Bordj El Kiffan sur 4 Kms.

« Ces deux projets s’inscrivent dans le cadre de la poursuite des actions inscrites au titre du programme urgent visant la décongestion du trafic routier de la capitale », précise les services du premier ministre.

Le ministre a exposé, ensuite, une communication relative aux besoins financiers nécessaires pour l’achèvement du projet de réalisation d’une pénétrante autoroutière reliant le port d’Oran à l’autoroute Est-Ouest sur 26 Km dont la première tranche porte sur un tronçon de 08 Km.

Le Gouvernement a, par ailleurs, entendu une communication présentée par le Ministre du  Commerce et de la Promotion des Exportations sur les offres tarifaires et initiales de l’Algérie en matière de commerce de marchandises et de services dans le cadre de la zone de libre-échange continentale africaine « ZLECAF ».

« L’exposé a porté sur certaines mesures entreprises par notre pays au titre de ce mécanisme africain auquel l’Algérie a adhéré et qui vise l’instauration d’une coopération fructueuse dans les domaines commercial et douanier ainsi que la mise en œuvre des dispositions de facilitation des échanges commerciaux entre les pays du continent africain », rapporte le communiqué.

Enfin, le Gouvernement a entendu, selon la même source, une communication relative à la « passation de cinq (05) marchés de gré à gré simple entre les structures relevant du Ministère de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du Territoire et des entreprises publiques dans le cadre d’acquisition de fournitures ».

PARTAGER