Un vol direct entre l’Arabie Saoudite et la Palestine Occupée, dès lundi soir?

Un vol direct entre l'Arabie Saoudite et la Palestine Occupée, dès lundi soir?

Le journal sioniste « Jerusalem Post » annonce un vol direct entre El Qods occupé à Ryad, attendu ce lundi soir sans fournir des détails. Ça sera un revirement inattendu après que les autorités saoudiennes aient refroidi les ardeurs sionistes, dans le sillage de Joe Biden à la Maison Blanche, et après les pourparlers irano-saoudiens, ayant augure une proche normalisation entre les deux pays.

Est-ce un ballon de sonde pour résumer l’impact d’une éventuelle normalisation entre l’Arabie Saoudite et l’entité sioniste, ou une réelle normalisation confirmant le rapprochement entre les deux capitales, amorcé depuis l’arrivée de Donald Trump au Bureau Oval de la Maison Blanche?.

Selon toute vraisemblance, le processus de normalisation lié à l’accord d’Abraham et au « deal du siècle », est toujours en cours, comme l’indiquent les dernières sorties de Doha et Ryad, à la tribune de l’ONU, au sujet de la question sahraouie, et qui témoigne la constitution d’un front de normalisation avec l’entité sioniste, s’opposant farouchement à l’Algérie

L’ambassadeur sioniste refroidit Rabat

Le néo-ambassadeur de l’entité sioniste au Maroc David Govrin, vient de faire une sortie médiatique qui ne plaira certainement pas au Makhzen.Dans un entretien accordé à l’agence espagnole EFE, David Govrin, indique que l’entité sioniste soutient « une solution pacifique » au conflit au Sahara occidental, via des négociations directes entre le Maroc et le Polisario. « Israël, en principe, soutient les négociations directes entre toutes les parties intéressées. L’important est de trouver une solution pacifique à tous les conflits », a-t-il souligné.

PARTAGER