Réunion des chefs d’état-major des pays membres de l’Initiative « 5+5 Défense » à Nouakchott

Réunion des chefs d'état-major des pays membres de l'Initiative "5+5 Défense" à Nouakchott

La 13e réunion des chefs des état-major des armées des pays membres de l’Initiative « 5+5 Défense » s’est tenue mercredi dans la capitale mauritanienne Nouakchott par visioconférence, avec pour ordre du jour l’étude et l’évaluation de la situation sécuritaire et pandémique prévalant en Méditerranée Occidentale, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans le cadre du plan d’action de l’Initiative «5+5 Défense» au titre de l’année 2021, s’est tenu, ce jour mercredi 27 octobre 2021, par visioconférence à partir de Nouakchott en Mauritanie, la 13e réunion des chefs des état-major des Armées des pays membres de l’Initiative «5+5 Défense», et qui a connu la participation de Hautes Autorités militaires de l’Algérie, l’Espagne, la France, l’Italie, la Libye, Malte, la Mauritanie, le Maroc, le Portugal et la Tunisie », précise la même source.

« Cette rencontre présidée par le chef d’état-major général des Armées mauritaniennes, le général d’armée Mohamed Bamba Meguett, a vu la participation du général-major Kaidi Mohamed, chef du Département emploi-préparation de l’état-major de l’Armée nationale populaire, en sa qualité de représentant de Monsieur le général de corps d’armée Chanegriha Saïd, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire », ajoute le communiqué.

Cette réunion a permis aux délégations participantes « d’étudier et d’évaluer la situation sécuritaire et pandémique prévalant en Méditerranée Occidentale, à travers l’échange d’analyses et d’expériences relatives aux menaces et défis rencontrés par les pays membres de l’initiative «5+5 Défense» », relève la même source.

Lors de son intervention, le chef du Département emploi-préparation de l’état-major de l’Armée nationale populaire, a souligné « la nécessité de conjuguer et d’intensifier les efforts, dans un esprit de coopération sécuritaire multilatérale, empreint de réalisme et de franchise entre les pays membres de l’Initiative, en vue de faire face, de manière responsable, aux différents défis menaçant notre espace géographique ».

Il a également tenu à préciser que « l’Algérie, fidèle aux fondements de sa politique extérieure de bon voisinage, demeure entièrement disponible à contribuer à l’effort international et régional de lutte contre la menace terroriste et le crime organisé transfrontalier ».

Au terme de son intervention, il a insisté sur « l’attachement du Haut Commandement de l’Armée nationale populaire à préserver et à consolider davantage cet important forum de coopération ».

PARTAGER