Après ses attaques mensongères contre l’Algérie: l’AFP, dans le collimateur du Ministère de la Communication

Après ses attaques mensongères contre l'Algérie: l'AFP, dans le collimateur du Ministère de la Communication

Dans un communiqué rendu public ce mercredi, le ministère de la Communication a adressé une mise en garde à l’encontre de l’Agence France Presse AFP, suite à ses publications mensongères hostiles à l’Algérie, manquant totalement d’objectivité, de déontologie et de professionnalisme.Le Ministère de la Communication menace de recourir à l’application de la loi, en ôtant à l’agence française l’agrément qui lui été délivré.

Pour le département ministériel dirigé par le Pr Ammar Belhimer, l’AFP, est devenue une porte-voix, des lobbys connus et des cercles officiels hostiles à l’Algérie, et devient une tribune pour faire l’apologie du terrorisme, se félicitant des approches des terroristes et des milieux hostiles à l’Algérie.