Exportations d’hydrocarbures: les recettes en hausse à plus de 60% à fin septembre dernier

Exportations d'hydrocarbures: les recettes en hausse à plus de 60% à fin septembre dernier

Les recettes d’exportations d’hydrocarbures de l’Algérie se sont élevées à fin septembre dernier à 24 milliards USD enregistrant une hausse sensible de plus de neuf (9) mds USD (+62%) par rapport à la même période de 2020, soutenues par l’augmentation du volume d’exportation via les pipelines, a fait savoir mardi à Alger le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab.

Auditionné par la Commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre du débat autour des dispositions du projet de loi de Finances 2022 , M. Arkab a expliqué que cette hausse avait été enregistrée grâce à l’augmentation du volume des exportations des hydrocarbures s’élevant aux alentours de 72 millions tonnes équivalents pétrole (PET), soit (+22%).

Cette amélioration s’explique aussi par l’augmentation des exportations nationales de gaz naturel via les gazoducs, des exportations qui ont dépassé les 30 milliards M3 lors des neuf (9) derniers mois de 2021 soit (+94%), contre 16 mds M3 durant la même période de l’année 2020, a ajouté le ministre.

La hausse des recettes résulte également de « la flambée » des cours du pétrole (+67%), le prix du brut s’étant élevé à 69 dollars/baril fin septembre dernier, contre 41 dollars/baril durant la même période en 2020, soit un écart de 28 dollars.

La même tendance haussière a été observée dans les exportations hors hydrocarbures, notamment pour les produits miniers, a fait savoir M. Arkab qui a cité le phosphate dont les exportations ont connu une hausse sensible de plus de 80%, atteignant ainsi 1,4 million de tonnes pour une valeur de 10 millions DA.

La même tendance haussière a été observée dans les exportations hors hydrocarbures, notamment pour les produits miniers, a fait savoir M. Arkab qui a cité le phosphate dont les exportations ont connu une hausse sensible de plus de 80%, atteignant ainsi 1,4 million de tonnes pour une valeur de 10 millions DA.

Les recettes estimatives de la fiscalité pétrolière ont atteint , fin septembre dernier, 1.857 mds DA, soit une augmentation de 29% par rapport à la même période de l’année précédente, a-t-il fait savoir. Ce chiffre, ajoute le ministre, représente 96% de la fiscalité pétrolière incluse dans la loi des finances complémentaire (LFC 2021), pour une année entière, soit 1.927 mds DA.

 

PARTAGER