L’Algérie soutiendra les peuples coloniaux dans leur lutte pour l’autodétermination

L'Algérie soutiendra les peuples coloniaux dans leur lutte pour l'autodétermination

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a réitéré mercredi la position de l’Algérie attachée aux principes et objectifs des Nations Unies, affirmant qu’elle soutiendra les peuples coloniaux dans leur lutte pour le recouvrement de leurs droits essentiels notamment l’autodétermination.

Dans une allocution prononcée à l’occasion de la commémoration du 21e anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité sur « La femme, la paix et la sécurité », en plus de la célébration de la Journée des Nations Unies, M. Lamamra a affirmé que « l’Algérie tout en demeurant attachée aux principes et objectifs de la charte, restera un appui aux peuples coloniaux dans leur lutte et combat en vue du recouvrement de leurs droits essentiels dont l’autodétermination ».

Il a mis, en outre, l’accent sur « la poursuite par l’Algérie de soutenir, sans condition aucune, le peuple palestinien pour recouvrer ses droits spoliés en sus de son soutien constant au peuple sahraoui dans sa lutte légitime pour l’indépendance ».

Après avoir rappelé, les réalisations et les défis auxquels fait face l’ONU, le chef de la diplomatie algérienne a souligné que « l’ONU demeure le forum international unique irremplaçable pour une communauté internationale en quête de relations équilibrées et équitables dans un contexte marqué par des développements accélérés et plusieurs défis ».

« L’ONU tire sa force de la loyauté des pays membres aux valeurs et objectifs consacrés dans la charte, dont le droit des peuples coloniaux à l’autodétermination ainsi que les questions liées à la paix, à la justice et aux droits de l’Homme », a-t-il soutenu.