Le Président Tebboune au magazine Der Spiegel: Les algériens n’ont pas besoin des excuses de Macron, mais de la reconnaissance de la totalité des crimes de la France en Algérie

Dans un entretien accordé au Magazine allemand Der Spiegel publié ce vendredi, le président de la république Abdelmadjid Tebboune, estime que les algériens n’ont pas besoin des excuses de Macron, et exigent la reconnaissance totale des crimes de la colonisation de 132 ans,faisant rappeler que c’est Macron, lui qui avait déclaré en 2017, que la France coloniale avait perpétré des crimes contre l’humanité.

Sur ce registre, le président Tebboune citera le massacre du village Oradour sur Glane, perpétré par les nazis en 1944, pour mettre la lumière sur l’atrocité de la colonisation ; « On a eu des douzaines de villages comme Oradour sur Glane, massacrés, dont les populations avaient été brûlées vivantes et exterminées.

Interrogé sur les relations algéro-allemandes, le président Tebboune estime que les rapports entre Alger et Berlin, se caractérisent par le respect mutuel, encensant au passage la chancelière allemande Angela Merkel, qui se distingue selon lui par la vision et le sens de responsabilité, regrettant au passage son départ. »Je n’oublierais jamais comment elle s’est occupée personnellement de mon hospitalisation en Allemagne » dira le président Tebboune. Toujours, en matière de renforcement de la coopération bilatérale, le président Tebboune souhaitera la construction d’un hôpital de haut standing, en partenariat avec l’Allemagne. Avec la possibilité de prendre en charge toutes les spécialités médicales, permettant à n’importe quel président africain d’être hospitalisé dans son continent africain.Abordant le volet de l’énergie, le président Tebboune s’est dit prêt à concrétiser d’importants projets avec l’Allemagne. « L’Algérie dispose d’importantes potentialités et avec l’aide de l’Allemagne, nous pourrons approvisionner toute l’Europe en énergie solaire » dira le président Tebboune.