Hypnotisée par les mensonges du Makhzen: la moitié du peuple marocain, souffre de troubles psychiques

Hypnotisée par les mensonges du Makhzen: la moitié du peuple marocain, souffre de troubles psychiques

Le 27 janvier 2015, le ministre marocain de la Santé Houcine El Ouardi, avait indiqué devant les députés de son pays que   « 48,9% des Marocains souffrent ou ont déjà souffert de troubles psychiques ».

Un aveu de constat de l’état d’un peuple souffrant de schizophrénie collective, liée en premier lieu à la stratégie réussie de mensonge inculquée au peuple marocain qui cumule les déceptions et continue de croire un régime fondant son pouvoir sur l’information mensongère destinée à son peuple.

Pour mieux éclairer l’opinion publique, Algérie 54 revient sur le dossier de l’approvisionnement du Royaume en gaz algérien, où le Makhzen a exercé une stratégie de communication bourrée de désinformations et de mensonges. A quelques mois de l’expiration du contrat du gaz via le GME, des sites marocains d’information et autres sites  étrangers inféodés au Makhzen, à l’instar des sites Afrik.com , Africa Intelligence, diffusaient des informations de découvertes d’importants gisements pétroliers et gaziers au large d’Agadir, par une société britannique dénommée Europa Oil & Gaz, une information qualifiée de mensongère par l’expert international en énergie et bourse, Nouredine Leghliel, qui se référera au chiffre d’affaire de cette entité ne dépassant pas les 250 mille livres sterling, et par voie de conséquence, l’entité était dans l’impossibilité de concrétiser de tel projet.

La machine mensongère du Makhzen revenait à la charge, en diffusant des informations fictives véhiculées par ses supports propagandistes et subversifs que sont les sites Afrik.com et Africa Intelligence, comme la concrétisation du gazoduc Nigeria-Europe via le Maroc, ou l’approvisionnement en gaz via l’Espagne, dans le cheminement de l’approvisionnement de la péninsule ibérique via le gazoduc algérien Medgaz.

Cette même machine mensongère vient d’hypnotiser en diffusant des « découvertes fictives » même après la décision d’Alger, de faire l’impasse sur le GME, synonyme de fermeture des vannes pour l’approvisionnement du Maroc. Ce dernier commettra un lâche assassinat à l’égard de trois civils algériens, le premier novembre dernier, coïncidant avec le 67ème anniversaire du déclenchement de la glorieuse révolution du premier novembre. Accusé ouvertement par Alger, le Makhzen fabriquera des versions mensongères, un subterfuge qui n’a pas abouti , puisque l’ONU, a révélé ce samedi la vraie version d’assassinat de civils algériens, en portant le chapeau au Makhzen, et confirmant la version algérienne, ce qui ouvre la voie à Alger, à entreprendre les démarches nécessaires pour rendre justice à ses citoyens. Les marocains se réveilleront bientôt de cette main basse mensongère d’un régime aux abois et à l’agonie. Les marocains découvriront sur ce registre que «  le statut » d’une puissance régionale, attribué au Maroc par la machine propagandiste et mensongère du Makhzen, n’est qu’une chimère et illusion.

PARTAGER