L’Ambassadeur de la RASD à Alger : « le sang algérien versé ne restera pas impuni »

L’Ambassadeur de la RASD à Alger : « le sang algérien versé ne restera pas impuni »

Invité, ce mardi, dans la matinale de la Chaine 2 de la Radio Algérienne, l’Ambassadeur de la République Arabe Sahraoui Démocratique (RASD), Abdelkader Taleb Omar, estime que « l’attaque de l’armée marocaine qui a couté la vie aux trois ressortissants algériens, perpétrée dans les territoires libérés du Sahara occidental, constitue une attaque contre les sahraouis eux-mêmes ». Il affirme que « le peuple sahraoui est prêt à riposter contre l’occupation marocaine ».

Le diplomate réfute la thèse marocaine et affirme qu’il « s’agit bien d’une attaque aérienne, menée à l’aide d’un drone, non pas l’explosion d’une mine », comme le prétend Rabat. Abdelkader Taleb Omar affirme que « le sang versé ne restera pas impuni ».

Selon lui, « dans le cadre de sa politique expansionniste dans la région, le régime marocain a trouvé en la France un allié », qu’il qualifie « de premier frein au processus de paix ». Le diplomate sahraoui relève une contradiction entre « leur discours officiel de défense et de protection des droits de l’Homme et leurs pratiques colonialistes ».

Abdelkader Taleb Omar assure que, malgré les exactions menées par l’occupation marocaine contre le peuple sahraoui, qui se bat pour faire valoir son droit à l’autodétermination, « le Polisario continuera le combat pour libérer les territoires occupés avec la même volonté et détermination jusqu’à chasser l’occupant marocain ».

Selon l’ambassadeur, « le régime marocain n’a d’autre choix que de se conformer à la décision du Conseil de sécurité de l’ONU concernant le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination ».