Espagne: des milliers de manifestants à Madrid contre l’occupation du Sahara occidental

Espagne: des milliers de manifestants à Madrid contre l'occupation du Sahara occidental

Des milliers de personnes ont manifesté, samedi, à Madrid pour réclamer du gouvernement espagnol une attitude « claire et ferme » concernant l’occupation illégale du Sahara occidental par le Maroc, ont rapporté des médias locaux.

La manifestation massive initiée par la Coordination espagnole des associations solidaires avec le Sahara occidental a commencé peu après midi dans le centre de Madrid, avec des slogans en faveur de l’indépendance du peuple sahraoui, selon Ecsaharaui.

Les manifestants ont scandé et brandi des slogans dénonciateurs des accords de Madrid et des violations des droits de l’homme au Sahara occidental. Ont défilé en tête notamment, le délégué du Front Polisario en Espagne, Abdellah Alarabi, des hommes politiques espagnols de divers groupes parlementaires, ainsi que des représentants du monde de la culture et de la société civile espagnole.

Des militants sahraouis, des politiciens et des activistes espagnols ont exigé que l’Organisation des Nations unies (ONU), l’Union européenne (UE) et Madrid adoptent des mesures contre les violations des droits de l’homme au Sahara occidental commises par le Maroc et des résolutions « claires » sur le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.

La traditionnelle manifestation de soutien au peuple sahraoui a reçu le soutien de milliers d’Espagnols qui ont appelé le gouvernement espagnol à proposer « une solution au différend qui maintient le territoire sahraoui en attente de décolonisation depuis un demi-siècle », rapporte la même source.

« L’État espagnol est responsable de la souffrance de tout un peuple, en abandonnant et en trahissant son droit à l’autodétermination et à l’indépendance », rappelle-t-on.

Le site a noté à l’occasion que la guerre au Sahara occidental, éclatée à nouveau il y a un an après la violation du cessez-le-feu par le Maroc, pourrait « avoir un impact négatif sur la stabilité du Maghreb et sur la vie de milliers de Sahraouis qui subissent quotidiennement la répression de l’occupant marocain ».

Organisée sous le slogan : « Exigeons que l’ONU impose au Maroc des résolutions internationales et le respect des droits de l’homme. Référendum au Sahara maintenant », la manifestation constitue une rencontre annuelle dans le but de défendre le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance, en plus de contribuer au processus de paix pour avancer dans la résolution du conflit de manière pacifique.

PARTAGER