L’importation de la viande congelée aurait fait chuter le ministre de l’Agriculture

L’importation de la viande congelée aurait fait chuter le ministre de l’Agriculture

Le limogeage du ministre de l’agriculture et du développement rural, Hamid Hamdani, dans le dernier remaniement ministériel n’a pas eu le même traitement médiatique que celui accordé à l’ancien ministre de la Communication Ammar Belhimer, pourtant le secteur de l’agriculture demeure un secteur à la fois stratégique et névralgique pour le développement socioéconomique.

Sur ce registre, Algérie54 a appris que le Président de la République Abdelmadjid Tebboune avait procédé de la sorte, après qu’il ait appris que Hamid Hamdani aurait accordé des autorisations pour l’importation de la viande congelée et surgelée, à hauteur de 32000 tonnes, à l’opposé de ses instructions allant dans le sens de l’encouragement de la production nationale, en se tournant en cas de besoin sur les potentialités des wilayas du Sud du pays, comme Adrar, Illizi ou Tamanrasset, ou sous forme de troc avec les pays voisins comme le Niger et le Mali.

Ce limogeage, nous rappelle celui de l’ancien ministre des transports Hani Lazhari, pour des raisons similaires à l’importation d’équipements au profit d’Air Algérie, en violation des instructions du président de la république qui ne cessait d’insister sur la rationalisation des dépenses publiques, et la nécessité d’accorder la priorité au produit national et d’encourager les producteurs nationaux publics et privés.