Appel au renforcement du front interne pour faire face aux dangers qui guettent le pays

Appel au renforcement du front interne pour faire face aux dangers qui guettent le pays

Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Brahim Boughali a appelé, mercredi à Alger, à la nécessité de renforcer le front interne en vue de faire face aux dangers qui guettent le pays.

Lors d’une brève allocution au terme du vote du projet de loi de finances (PLF) 2022, M. Boughali a appelé au « resserrement des rangs, à la valorisation de la cohésion nationale et à la consécration de l’unité du front interne ainsi qu’à la sensibilisation aux dangers et défis auxquels fera face l’Algérie, forte de son armée nationale et de ses dirigeants clairvoyants issus du peuple ».

Il a par ailleurs souligné que le PLF 2022 « a préservé le caractère social de l’État conformément aux engagements du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune », selon le communiqué de la Chambre basse du Parlement.

Il a, en outre, estimé que « les grands transferts sociaux (inscrits au titre de ce texte de loi) prouvent que l’État n’abandonnera pas les catégories  vulnérables ».

Et d’affirmer que le projet de loi adopté « a inclus l’ensemble des mesures et mécanismes nécessaires au décollage économique », relevant par ailleurs la nécessité de poursuivre les efforts visant l’assainissement du foncier industriel et agricole, le développement et la modernisation de l’administration et la des secteurs afin de rompre avec la gestion classique qui pèse sur l’économie nationale ».

PARTAGER