Quand Moussa Daoud répond à Kamel Daoud

Quand Moussa Daoud répond à Kamel Daoud

Par Moussa Daoud

Après avoir parcouru l’article ( « le Point « du 15-11-2021) de Kamel Daoud (ancien journaliste du « quotidien d’Oran »)qui s’est réfugié en France surtout suite à sa condamnation par la justice algérienne et plus précisément par la cour d’Oran ( Algérie)  pour coups et blessures volontaires et usage d’arme blanche vis à vis de son ex épouse ( voir l’extrait de la condamnation),on y découvre à travers cet article, un Kamel Daoud rongé par ses antécédents d’agressivités de violences conjugales nocturnes, un des  signes du manque de « confiance en soi » .

Kamel Daoud, l’exemple parfait de l’auteur néocolonisé

Il nous parle ainsi d’une hypothétique « réconciliation entre l’Algérie et la France» qui renvoie plus dans son cas à ses  conflits conjugaux enfouis dans les zones d’ombres de son passé tumultueux qu’à une tentative d’explication constructive.*https://www.lepoint.fr/editos-du-point/daoud-avancer-seul-15-11-2021-2451949_32.php*

A travers son article qui n’est ni plus ni moins que l’avis d’un redoutable harki d’élite, de néo-colonisé* promu et encensé à l’extrême par la bien pensance dominante en France à savoir le lobby franco-sioniste , grand adepte du politiquement correct versus paternaliste & révisionniste.

A vrai dire nous sommes en plein pic épidémique pré-présidentielle, on est confronté à un virus suprémaciste, diaboliquement coriace, à multiples vies, instillé entre 1830-1962, qui mute et ressuscite sans fin, encore & encore……

À quand un vaccin indigène type « lavage-de-cerveau «  efficace & définitif pour passer enfin et définitivement à une autre étape…….?

*Le néoconolonisé Kamel Daoud au secours de son mentor Macron – Algerie54

Lire aussi:https://algerie54.dz/2020/06/23/naturalisation/

 

 

PARTAGER