Libye: Démission surprise de Jan Kubis

Libye: Démission surprise de Jan Kubis

L’émissaire de l’ONU pour la Libye, le Slovaque Jan Kubis, a démissionné de ses fonctions, une décision surprise qui intervient un mois avant une élection présidentielle cruciale dans ce pays, rapportent les agences Reuters et AFP, citant des sources diplomatiques aux Nations unies.

« Kubis a démissionné », a indiqué à l’AFP un diplomate, une information confirmée par plusieurs autres sources diplomatiques. Aucune raison officielle n’a été donnée à ce stade à cette soudaine démission, à un mois de l’élection présidentielle prévue en Libye, ont ajouté ces diplomates.

Selon Reuters, les Nations unies ont suggéré de manière informelle le nom du vieux routier de la diplomatie britannique, Nicholas Kay, pour lui succéder.

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est récemment divisé sur l’opportunité de reconfigurer la direction de la mission politique onusienne en Libye, plusieurs membres du Conseil réclamant que le poste d’émissaire soit redéployé de Genève à Tripoli.

Selon des diplomates, Jan Kubis était réticent au transfert de son poste.

Ex-émissaire de l’ONU pour le Liban, Jan Kubis, avait pris ses fonctions de représentant spécial de l’ONU pour la Libye en janvier dernier.

Son retrait soudain du dossier libyen intervient au lendemain de la clôture du dépôt des candidatures pour briguer le poste de chef d’Etat lors du scrutin du 24 décembre. Selon la Haute commission électorale (HNEC) libyenne, 98 candidats dont deux femmes ont soumis un dossier pour l’élection présidentielle.

PARTAGER