L’Algérie, « un merveilleux modèle » de dialogue entre les peuples et de coopération entre les États

L'Algérie, "un merveilleux modèle" de dialogue entre les peuples et de coopération entre les États

L’Algérie est un « merveilleux modèle » de dialogue entre les peuples et de coopération entre les États, a affirmé mercredi le président du Haut conseil islamique (HCI), Bouabdellah Ghlamallah qui prend part à la réunion du groupe de vision stratégique « Russie-Monde islamique » au Royaume d’Arabie Saoudite.

Intervenant aux travaux de cette réunion qui se tient à Djeddah sous le slogan « Le dialogue et les perspectives de la coopération », M. Ghlamallah a indiqué que l’Algérie est « un bel exemple de dialogue et de coopération entre les États, notamment à travers l’apport de ses Oulémas en matière d’idées, d’études et de modèles distingués sur le terrain, pour ne citer que les efforts du fondateur de l’État algérien moderne, l’Émir Abdelkader ».

Pour M. Ghlamallah, les efforts de l’Émir Abdelkader sont désormais « un modèle à suivre par l’Humanité dans la résolution de ses problèmes majeurs », soulignant que l’Etat algérien « puise les valeurs du dialogue et de la coopération, des principes de sa Guerre de libération nationale menée pour la liberté de l’Homme et son indépendance et en vue de consacrer le respect de la souveraineté et la dignité des peuples ».

Le président du HCI a estimé que « le monde a besoin aujourd’hui des valeurs de la coopération fructueuse et l’élargissement des domaines de dialogue sérieux dont les fruits seront cueillis par les peuples, épuisés des luttes et des confrontations ».

« Les personnalités et institutions religieuses et culturelles influentes à travers le monde sont appelées à consentir des efforts en vue de faciliter les voies du vivre ensemble, diffuser les valeurs de dialogue et atténuer les tensions entre les religions et cultures et faire face aux vagues de haine et de violence qui ne cessent de s’accentuer », a-t-il souligné.

Le groupe de vision stratégique « Russie-Monde islamique » constitue un cadre important pour l’établissement d’un partenariat stratégique entre les adeptes des différentes religions et cultures à travers des projets sur terrain à même d’ouvrir de nouvelles perspectives de sécurité, de paix et de développement pour l’humanité », a conclu M. Ghlamallah.