Immigration Halal et immigration Haram

Que les Français se rassurent : Personne ne veut venir en France
Au moment où nous mettons en ligne, le président français Emmanuel Macron annonce que le naufrage d’une embarcation transportant des migrants au large de La Manche a fait 31 morts .«La France ne laissera pas la Manche devenir un cimetière», a-t-il affirmé.
Macron  a demandé le renforcement immédiat des moyens de l’agence Frontex aux frontières extérieures de l’Union européenne, selon l’Élysée, tout en réclamant  «une réunion d’urgence des ministres européens concernés par le défi migratoire». Son ministre de l’Intérieur Gérard Moussa Darmanin abondera dans le même sens, »On ne dira jamais assez le caractère criminel des passeurs qui organisent ces traversées», a-t-il tweeté .
Cela nous mène à s’interroger sur le double discours de la France sur l’immigration clandestine et son caractère sélectif. Lorsqu’un drame se produit en Méditerranée, Paris sort rapidement l’arme des droits humains pour exercer des pressions sur les pays de la rive sud , les accusant de tous les maux et morts, allant même à instrumentaliser le phénomène pour tirer des dividendes politiques, sachant que le phénomène de l’immigration clandestine est lié aux effets néfastes de la colonisation, l’absence de matérialisation de programmes socioéconomiques pour les populations des anciennes colonies, et aux conflits à l’origine d’effondrement des États comme l’Afghanistan, l’Irak , la Syrie, et les pays du Sahel. Sur ce registre, la France est l’un des pays à culpabiliser et condamner et non des pays transitaires comme la Biélorussie, ou la Grèce, des pays qui n’ont ni colonisé ni agressé des pays.

PARTAGER