Benabderrahmane : Vers la révision de tous les textes juridiques pour une presse professionnelle et responsable

Benabderrahmane : Vers la révision de tous les textes juridiques pour une presse professionnelle et responsable

Le Premier ministre, ministre des finances, Aïmene Benabderrahmane a affirmé, mardi à Alger, que le Gouvernement s’attelait à la révision de tous les textes juridiques en vue de consacrer une presse professionnelle et responsable, annonçant la finalisation de l’élaboration de quatre (04) textes juridiques pour la promotion du secteur.

S’exprimant lors d’une Journée d’étude organisée à l’occasion de la célébration du 60e anniversaire de la création de l’agence Algérie Presse Service (APS), le Premier ministre a indiqué que « le Gouvernement s’attelle à la révision de tous les textes juridiques en vue de consacrer une presse professionnelle et responsable, respectueuse des règles de déontologie et d’éthique, dans le cadre de l’adaptation des textes aux dispositions de la Constitution de 2020 de manière à répondre aux aspirations du citoyen et à lui garantir le droit d’accès à une information fiable et un Service public de communication efficient, outre l’impérative réorganisation du secteur pour être au diapason des développements sociaux  et de la dynamique politique que connaît le pays ».

A ce propos, M. Benabderrahamane a fait état de la finalisation de « quatre textes à même de promouvoir ce secteur sensible et stratégique ». Il s’agit de « la loi organique relative à l’information et des lois sur l’audiovisuel, la publicité et le sondage d’opinion », précise-t-il, ajoutant que la Gouvernement s’emploie, en outre, au parachèvement de l’élaboration du décret exécutif relatif à l’organisation de l’activité des agences de communication.

Dans cette optique, le Premier ministre a rappelé que le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a consacré, parmi ses 54 engagements, « un pan important au développement de l’information en général et à l’information publique en particulier, en vue de la hisser à un niveau lui permettant d’être un véritable acteur dans le processus d’édification et de développement de la société ».

Le Gouvernement soutient les efforts de développement de l’APS

Le Premier ministre, a également rappelé, le soutien de l’Etat aux efforts de développement de l’agence Algérie Presse Service (APS), affirmant que des instructions ont été données pour « la révision et l’actualisation de ses statuts ».

« Je tiens à réaffirmer le soutien de l’Etat aux efforts de développement de l’agence et des instructions ont été données pour la révision de ses statuts, qui datent de 1991, ainsi que leur actualisation pour être au diapason des mutations enregistrées sur la scène médiatique et de communication, outre l’élargissement de son champ d’intervention sur la scène médiatique, selon les normes internationales », a affirmé M. Benabderrahmane.

« Nous aspirons à ce que l’agence soit forte grâce au professionnalisme de ses journalistes et à son administration moderne, en jouant un rôle pivot sur la scène médiatique nationale, voilà pourquoi elle est appelée à développer ses services pour s’adapter au programme de développement ambitieux initié par le président de la République et au Plan d’action du Gouvernement, et ce, en s’acquittant de sa mission de service public offrant une information fiable et de qualité », a-t-il soutenu.

Nous aspirons également à une agence « pionnière sur la scène nationale et active au niveau international, en étant au diapason des progrès des technologies numériques et techniques modernes pour garantir un accès à une information crédible en temps réel », a estimé le Premier ministre.

Pour M. Benabderrahmane, « l’agence est appelée à engager une réflexion pour l’élaboration d’une feuille de route permettant de dessiner les contours d’une agence de presse selon l’approche du Global media, à même de renforcer sa présence sur la scène médiatique nationale pour la doter des moyens nécessaires pour faire face à la concurrence  au niveau régional et défendre l’image et les acquis de l’Algérie réalisés dans tous les domaines ».

« L’agence doit aussi s’adapter à la situation actuelle du secteur notamment en ce qui concerne les activités audiovisuelles. La révision de ses statuts devra permettre à l’agence d’accroître ses propres ressources pour être au diapason des progrès notamment à travers la formation de ses staffs et la garantie des moyens nécessaires ».

« Je tiens à m’incliner à la mémoire de tous les employés de l’agence disparus qui ont voué leur vie au service de notre cher pays au sein de l’APS depuis sa création. Je tiens également à adresser mes sincères félicitations à toute la famille de l’information et de la communication, notamment aux journalistes, au personnel administratif et aux fonctionnaires, en leur souhaitant davantage de succès dans la bataille d’édification ».