Lutte contre la corruption: une plateforme numérique ,bientôt lancée

Lutte contre la corruption: une plateforme numérique ,bientôt lancée

Le président de l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption (ONPLC), Tarik Kour a assuré, ce lundi, que plateforme numérique de lutte contre ce fléau sera bientôt lancée.

Lors de son intervention au Forum de la Chaîne I de la Radio Algérienne, M. Kour a fait savoir que son organisme a reçu la « nouvelle plateforme numérique de déclaration électronique du patrimoine des agents publics concernés par cette mesure », précisant que son organisme attend, juste, la promulgation du cadre juridique relatif à cette plateforme pour son lancement.

Le président de l’ONPLC a indiqué, à ce sujet, que la réception de ce réseau numérique s’inscrit dans le cadre « des démarches visant à consacrer le principe de transparence, un des piliers de la bonne gouvernance ».

Une plateforme qui « permettra, selon l’intervenant, de recevoir les déclarations de patrimoine des agents publics concernés par cette mesure, en ce sens qu’il s’agira d’assurer la liaison entre les différentes administrations et instances, à l’instar des instances des domaines et des services du registre de commerce ».

Le même responsable a fait savoir, par ailleurs, que son organe a été destinataire de plusieurs requêtes par les citoyens et ayant été traitées par la cellule permanente qui en a la charge, d’autant que certaines de ces requêtes ont été conservées , car émanent de source inconnue, tandis que certaines ont été adressées à la Justice et d’autres requêtes ont été transférées aux parties habilitées à les traiter, dont le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), ajoutant que la majorité de ces requêtes ont trait aux contentieux administratifs.

L’invité de la Chaîne 1 a plaidé en faveur de la promulgation d’une loi pour  protéger les dénonciateurs. « Il faut, revendique-t-il, leur procurer la protection pénale et civile ».