L’Algérie « prête » à prendre toutes les mesures relatives à l’organisation des rites de la Omra et du Hadj

L'Algérie "prête" à prendre toutes les mesures relatives à l'organisation des rites de la Omra et du Hadj

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, a indiqué, mardi à Alger, que son département ministériel était « prêt » à organiser les rites de la Omra et du Hadj si les pouvoirs publics donnaient le feu vert. 

Présentant un exposé sur son département ministériel devant la Commission de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et des affaires religieuses de l’Assemblée populaire nationale (APN), en présence de la ministre des Relations avec le Parlement, Basma Azouar, M. Belmehdi a affirmé que le ministère était « pleinement préparé » pour prendre les mesures nécessaires et requises pour l’organisation des rites de la Omra et du Hadj si les pouvoirs publics donnaient le feu vert.

Le ministère « n’a jamais arrêté » les préparatifs des deux rites, même pendant la période de la pandémie de Coronavirus, a expliqué le ministre, ajoutant que le secteur « a œuvré, en dépit des circonstances exceptionnelles imposées par la pandémie, à l’organisation de tout ce qui concerne l’accomplissement de la Omra et du Hadj, et ce, en prévision d’un retour de la situation à la normale ».

Ces dispositions ont été prises « en coordination avec les autorités saoudiennes et en coopération avec les ministères des Affaires étrangères, de la Santé et de l’Intérieur », ainsi que des agences de tourisme concernées par l’organisation des voyages.

Belmehdi a rappelé que le ministère s’emploie à l’amélioration de la qualité des services fournis aux pèlerins à partir de leur départ du pays, jusqu’à leur arrivée aux Lieux Saints, précisant que « dans le cas où les autorités publiques décideraient de rouvrir l’organisation de ces deux rites, les mécanismes de mise en œuvre pour atteindre cet objectif se feront notamment à travers la promotion du rôle de l’Office national du pèlerinage et de la Omra (ONPO) ».

Belmehdi a fait état d’un travail en cours pour « améliorer le service e-housing, les services de transport et de restauration et les hôtels avec l’évaluation de la saison », en plus d’assurer « l’accompagnement continu » des agences de tourisme concernées par cet aspect.

A noter que, M. Belmehdi avait installé, lundi, M. Ahmed Slimani dans ses nouvelles fonctions de Directeur général (DG) de l’ONPO, où il a fait des recommandations sur la nécessité de l’innovation et de la créativité afin de « maintenir les résultats obtenus et continuer à améliorer le niveau des prestations fournies aux pèlerins ».