Sahara occidental: l’Espagne réaffirme son engagement en faveur de la relance du dialogue

Sahara occidental: l'Espagne réaffirme son engagement en faveur de la relance du dialogue

Le ministre des Affaires étrangères espagnol, José Manuel Albares, a réaffirmé l’engagement de son pays en faveur de la relance du dialogue en vue de résoudre le conflit au Sahara occidental, vieux de plus de 40 ans.  

« J’ai rencontré Staffan de Mistura, envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, dans le cadre de la Conférence du dialogue méditerranéen (MED 2021) » à Rome, a tweeté le chef de la diplomatie espagnol.

« Je l’ai félicité pour sa nomination et lui ai transmis l’engagement de l’Espagne, membre du Groupe des amis du Sahara occidental, à l’aider à relancer le dialogue », a-t-il ajouté.

Début novembre, le diplomate italo-suédois Staffan de Mistura a pris ses fonctions de nouvel émissaire des Nations unies pour le Sahara occidental, un poste resté vacant depuis plus de deux ans après la démission de l’Allemand Horst Kohler.

Inscrit depuis 1966 à la liste des territoires non autonomes, et donc éligible à l’application de la résolution 1514 de l’Assemblée générale de l’ONU portant déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et peuples coloniaux, le Sahara occidental est la dernière colonie en Afrique, occupé depuis 1975 par le Maroc.