L’actrice et militante espagnole Pilar Bardem reçoit la nationalité sahraouie à titre posthume

L'actrice et militante espagnole Pilar Bardem reçoit la nationalité sahraouie à titre posthume

Le festival international du cinéma du Sahara Occidental, « Fi Sahara », a attribué samedi à Madrid, la nationalité sahraouie à l’actrice et militante espagnole pour la cause sahraouie, Pilar Bardem lors d’un édition honorifique de ce festival qui lui est dédiée, annoncent les organisateur.

Disparue en juillet dernier, Pilar Bardem est connue pour avoir embrassé la cause sahraouie et pour son soutien au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à la libération de la colonisation marocaine.

Accompagné de son fil, Javier Bardem, star mondial du cinéma, elle s’est souvent rendue dans les camps de réfugiés où elle avait rencontré l’ancien président sahraoui Mohamed Abdelaziz, et où elle a souvent participé au festival « Fi Sahara », une manifestation créée en 2003 pour projeter des films sur le combat des peuples, particulièrement le peuple sahraoui, pour l’indépendance.

Pilar Bardem, qui avait accueilli la militante sahraouie Aminatou Haidar, a également participé à de nombreuses campagnes de soutien au peuple sahraouie et de collectes d’aides, une voie également empruntée par ses enfants et particulièrement Javier Bardem qui a produit en 2012 le documentaire « Les fils des nuages, la dernière colonie ».

Ce film qui a reçu le Prix Goya du meilleur documentaire en 2013, considéré comme la plus haute distinction du cinéma espagnol, dénonce la complicité de certains pays européens avec l’occupant marocain dans la spoliation des ressources du Sahara Occidental occupé.

Javier Bardem qui a toujours appelé à soutenir la lutte du peuple sahraoui dans ses déclarations aux médias internationaux, confiant qu’il a toujours connu la cause sahraouie depuis sa venue au monde grâce à sa mère qui a toujours été une militante pour cette cause juste.

PARTAGER