Guinée: Doumbouya promet des belles choses à la presse et compte garantir la liberté d’expression

Guinée: Doumbouya promet des belles choses à la presse et compte garantir la liberté d’expression

Le président de la transition, colonel Mamdi Doumbouya a rencontré vendredi les associations de médias au palais Mohammed V, notamment autour d’un déjeuner de presse.

Le président Mamadi Doumbouya a indiqué qu’il tenait rencontrer la presse parce que le rôle de cette dernière est plus important dans cette période décisive de notre histoire, a-t-il déclaré. Tout en rappelant que la Guinée se fera avec toutes ses filles et fils dans l’inclusivité.

Pour chérir la presse, le chef de la junte rappelle que des actes majeurs sont en train d’être posés. L’un des plus importants, sera la liberté de la presse que nous voulons consacrer dans notre pays, a-t-il promis.

Ce discours du président est intervenu après des doléances des associations de presse à son endroit. En réponse, le colonel-président magnifie la presse avec un rappel de ses responsabilités. « Vous êtes les acteurs majeurs de la réussite de cette transition. Vous avez le devoir d’informer des populations et à l’international. L’information comme vous le savez, est aussi une arme. Elle doit être traitée, diffusée avec responsabilité, beaucoup d’éthique dans l’intérêt de la paix, de la réconciliation et le pardon dont notre pays a besoin », souligne-t-il.

Et de poursuive : « Votre rôle est déterminant, certes critiquer objectivement, c’est aider à s’améliorer, à corriger nos erreurs mais je vous exhorte à vous impliquer à donner de la visibilité sur les actes et actions qui contribuent à l’amélioration des conditions de vie de nos populations.

Durant cette transition, nos compatriotes et la communauté internationale auront besoin de savoir également des belles choses qui se passent chez nous. Je vous garantis la liberté d’expression mais dans les limites de la loi. La liberté oui, mais le désordre non. J’espère très sincèrement pouvoir compter sur vous, sur votre responsabilité, la qualité de votre service et votre professionnalisme. »

Le président de la transition a aussi promis à la presse que sa subvention sera revue à la hausse, qu’elle sera dans la loi des finances rectificatives, et un allégement de paiement de ses redevances sera aussi fait. Le colonel promet outre, la réalisation de la prochaine maison de la presse.

Par Makoura