Macron et sa rente mémorielle

Macron et sa rente mémorielle

Le président français Emmanuel Macron, en chute libre en matière de popularité lance sa campagne électorale pour la prochaine présidentielle française, via le fonds de commerce politique de la rente mémorielle, pour contrecarrer les desseins des candidats de l’extrême droite française, à savoir Eric Zemmour et Marine Le Pen.

Pour en réussir, le locataire de l’Élysée compte piocher dans l’électorat de l’extrême droite en accordant une audience dans son jardin, aux représentants des associations des rapatriés de l’Algérie française.
selon un communiqué de la présidence française, rendu public ce mardi, faisant état d’un geste mémoriel, à l’égard de  » la fusillade de la rue d’Isly » à Alger le 26 mars 1962.

Emmanuel Macron va porter « une parole de reconnaissance » lors d’une rencontre, ce mercredi à l’Élysée, avec des associations de rapatriés d’Algérie, communément appelés les « pieds-noirs », a indiqué, ce mardi, la présidence française. A travers, cette action Macron revient sur sa promesse de reconnaitre les crimes coloniaux en Algérie, en accordant plus d’intérêts aux nostalgiques de l’Algérie française et aux adeptes du « Paradis Perdu ».