Guinée -Bissau : Embaló échappe à la trappe des colonels

Guinée -Bissau : Embaló échappe à la trappe des colonels

Par Makoura

Le président bissau-guinéen, Umaro Sissoco Embaló, a échappé d’une tentative du coup d’État, mardi 1er février 2022, qui a fait des morts dont une partie de sa garde. Durant 5 heures d’échanges de tirs à l’arme lourde, les assaillants ont tenté d’atteindre le siège du palais où se tenait un Conseil des ministres. Le président Embaló et son Premier ministre y se trouvaient également.

« Je vais bien Alhamdoulillah. La situation est sous contrôle gouvernemental. Je remercie la population de Guinée Bissau et toutes les personnes au-delà de notre pays qui se sont inquiétées pour mon gouvernement et moi. Vive la République et que Dieu veille sur la Guinée-Bissau », a twetté le président Embaló en fin de journée du mardi, avant de faire une déclaration officielle pour rassurer ses compatriotes qu’il va bien.

Depuis la chute du président malien Ibrahima Boubacar Keita, le coup d’Etat suit son cours normal en Afrique de l’Ouest, qui a fini par atteindre le président guinéen Alpha Condé et celui du Burkina, Kaboré, les colonels continuent de prendre le contrôle du gouvernail de leur pays.

PARTAGER