Les droits d’enfants violés par la France, en Syrie, selon un Comité de l’ONU

Les droits d'enfants violés par la France, en Syrie, selon un Comité de l'ONU

Un Comité de l’ONU a indiqué ce jeudi que la France  a violé les droits des enfants français détenus dans des camps en Syrie en refusant de les rapatrier.
Sur ce registre, le Comité onusien affirme avoir examiné des requêtes concernant 49 enfants français et appelle les autorités françaises à prendre des mesures urgentes pour rapatrier les 38 enfants victimes restants.

« Le refus de la France de rapatrier des enfants français détenus dans des camps syriens dans des conditions mettant leur vie en danger depuis des années viole leur droit à la vie, ainsi que leur droit à ne pas subir de traitements inhumains et dégradants », a déclaré le Comité des droits de l’enfant de l’ONU, qui ajoute que « la France a la responsabilité et le pouvoir de protéger les enfants français dans les camps syriens contre un risque imminent pour leur vie en prenant des mesures pour les rapatrier ».

Il convient de souligner, que le Comité onusien est composé de 18 experts indépendants chargés de surveiller la mise en œuvre de la Convention relative aux droits de l’enfant par ses États parties.

 

 

PARTAGER