Démission du président de la FAF Charaf-Eddine Amara

Démission du président de la FAF Charaf-Eddine Amara

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Charaf-Eddine Amara a annoncé, ce jeudi, sa démission de son poste, à l’issue de l’échec de l’équipe nationale à se qualifier à la Coupe du monde 2022 au Qatar. L’intérim sera assuré par le vice-président de la FAF, Mohamed Maouche. 

« Aujourd’hui, je prends acte de me retirer », a indiqué Charaf-Eddine lors d’un point de presse, tenu au siège de la FAF à Dely Brahim (Alger), estimant que l’élimination de l’équipe nationale « ne doit pas être perçue comme un drame national, même s’il s’agit d’une déception populaire. »

« L’intérim de la présidence de la FAF sera assuré par un vice-président », a-t-il précisé, ajoutant : « j’ai décidé de désigner Mohamed Maouche pour ce qu’il représente comme symbole jusqu’à la tenue des prochaines élections. »

Vainqueur en match aller vendredi face au Cameroun à Douala (1-0), l’équipe nationale s’est inclinée, à la surprise générale, mardi, au stade Mustapha-Tchaker de Blida (1-2) dans le temps additionnel des prolongations.

PARTAGER