Nadjim Sidi : « plus de 500 Sahraouis, enlevés par les autorités marocaines, toujours portés disparus »

Nadjim Sidi : « plus de 500 Sahraouis, enlevés par les autorités marocaines, toujours portés disparus »

Les forces d’occupation marocaines sont à l’origine de centaines de disparitions de civils et de militants Sahraouis. Selon le bilan établi par le comité de réflexion pour l’avenir du Sahara Occidental, « plus de 500 Sahraouis ont été enlevés par les autorités marocaines et sont toujours portés disparus ».

Interrogé, ce mardi matin, dans la rubrique Question internationale de la Chaine 3, Najem Sidi, Président de ce comité, témoigne que certaines familles ont attendu de 1975 à 2010 pour confirmer que leurs proches ont bien été exécutés par un tribunal militaire marocain. Même s’il a la certitude qu’il y a au moins 500 disparus, il précise que « la liste est non-exhaustive ».

La découverte de fausses communes contenant des cadavres de civils Sahraouis, adultes et enfants, infirme, selon lui, les dénégations du pouvoir marocain, et viennent au contraire confirmer les révélations de nombreuses organisations internationales.

Le président du comité de réflexion pour l’avenir du Sahara Occidental, alerte également la communauté internationale sur la répression subie depuis des mois par la militante Sultana Khaya et sa famille. Il appelle à les sauver de la barbarie qu’exerce sur eux l’occupant marocain.

PARTAGER