Macron critique l’annexion de la Crimée et applaudit celle des territoires du Sahara Occidental, de la Cisjordanie et du Golan

Nouveau gouvernement français: Macron sacrifie Le Drian et Parly

Le président français et candidat pour sa propre succession Emmanuel Macron n’a pas manqué l’occasion de fustiger Marine Le Pen sur sa proximité avec le président russe Vladimir Poutine.

Sur ce registre, Macron rappelle à sa rivale, sa position à l’égard de l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014 estimant nécessaire de barrer la route à toute action militaire visant l’occupation illégale et par la force des territoires d’autrui, conformément au respect du droit international.

Qu’en est-t-il Monsieur Macron pour l’occupation illégale et par la force des territoires du Sahara Occidental, de la Cisjordanie et du Golan par vos alliés, les régimes expansionnistes du Maroc et de l’entité sioniste?

Il est évident, qu’on est devant un acte sélectif dans l’interprétation du droit international que les pays occidentaux et néocoloniaux brandissent au même titre que l’argument du respect des droits de l’homme, lorsqu’il va de pair avec leurs intérêts.

Le président candidat Macron s’exprimait à l’occasion du débat télévisé qui l’opposait à son adversaire Marine Le Pen avant la tenue du second tour de la présidentielle française prévue dimanche 24 avril.