74ème anniversaire de la Nakba : renouveler l’engagement de poursuivre le combat jusqu’à la reconquête de la Terre de Palestine

74ème anniversaire de la Nakba : renouveler l'engagement de poursuivre le combat jusqu'à la reconquête de la Terre de Palestine

Les participants à l’évènement organisé par l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), sous l’égide de  l’ambassade de l’Etat de Palestine à Alger, ont renouvelé, dimanche, l’engagement de poursuivre le combat jusqu’à la reconquête et la libération de la Terre de Palestine, spoliée par l’entité sioniste et la vengeance des crimes de déplacement et d’exode forcés.

Le siège de l’ambassade de Palestine a abrité un événement à l’occasion de la commémoration du 74ème anniversaire de la Nakba, ainsi que l’éloge funèbre de la journaliste Shireen Abou Aqleh, en présence de l’ambassadeur de l’Etat de Palestine en Algérie, M. Fayez Mohamed Mahmoud Abou Aita et d’un groupe de représentants de la diaspora et de la communauté palestinienne établie en Algérie, lesquels ont tenu, à travers leurs interventions, à faire entendre leur voix et à affirmer le droit des Palestiniens au retour à leur terre, celle de leurs aïeux.

Des représentants de partis politiques, de la société civile ainsi que des citoyens ont également participé à cet événement.

Dans une allocution, l’ambassadeur palestinien a affirmé que la commémoration du 74e anniversaire de la Nakba était l’occasion de «renouveler le serment fait aux martyrs, notamment le défunt Yasser Arafat, qui avait pris l’engagement de défendre la Palestine et de la reprendre des mains des lobbies sionistes qui l’avaient occupée par la force des armes».

Le diplomate a mis en avant la volonté du peuple palestinien de combattre l’illusion sioniste qui avait parié sur l’oubli en affirmant que «les plus âgés mourront et les plus jeunes oublieront», soulignant que «le peuple palestinien, tous âges confondus, est le prolongement de ceux qui ont été contraints, sous la menace des armes et par les massacres, de quitter leur pays, la Palestine».

Il a ajouté que «les pères palestiniens comme leurs enfants ont donné la promesse à leurs aïeux de conserver les clés des villes palestiniennes pour y retourner un jour».

 Le peuple palestinien a besoin du soutien de ses frères arabes
«Quelle que soit l’ampleur de la conspiration et des défis, le peuple palestinien restera sur sa terre, n’abandonnera pas et n’oubliera pas», a soutenu l’ambassadeur.

«Ce qui nous réchauffe le cœur en cette commémoration, c’est que le peuple palestinien aujourd’hui, en dépit de toutes les vagues successives de migration forcée en 48 et 67 suite aux crimes odieux de l’entité sioniste, allant du massacre de Deir Yassin à Sabra et Chatila en passant par Khan Younes et Jénine, le nombre de Palestiniens aujourd’hui est supérieur à celui des sionistes, ce qui traduit l’attachement du peuple palestinien à sa terre, le conflit sur cette terre étant un conflit existentiel», a-t-il dit.

«Aujourd’hui, le peuple palestinien a grandement besoin du soutien de ses frères arabes pour renforcer sa résistance en terre palestinienne», a-t-il ajouté,  mettant l’accent sur l’importance du soutien politique et moral pour renforcer cette résilience.

«La mort de la journaliste palestinienne, Shireen Abu Aqleh qui a sillonné toute la Palestine pour dénoncer les crimes de l’occupation a ravivé la cause palestinienne que le mouvement sioniste a voulu occulter», ajoute le diplomate.

La présence massive des Palestiniens aux obsèques de Shireen Abu Aqleh confirme que le peuple palestinien poursuivra sa lutte légitime, considère-t-il.

Les Palestiniens qui tenaient à ce que Shireen Abu Aqleh soit enterrée à El-Qods ont bravé les forces d’occupation de l’entité sioniste, qui ont usé d’une brutalité sans nom à leur encontre lors des funérailles, a-t-il dit, ajoutant que la violente répression qui s’est abattue sur les Palestiniens, ne les a pas empêchés de participer massivement aux obsèques et de brandir leur drapeau dans toute la ville sainte.

Le diplomate palestinien a assuré que «le peuple palestinien ne compte pas se taire sur ce crime abject et lâche commis froidement par l’entité sioniste et la direction palestinienne, à sa tête Mahmoud Abbas, compte poursuivre l’occupation auprès de toutes les instances et organisations internationales de défense des droits de l’homme, notamment la Cour pénale internationale (CPI)».

Les participants à l’événement se sont recueillis à la mémoire de la défunte Shireen Abu Aqleh et des chants révolutionnaires palestiniens ont été diffusés dans l’enceinte de l’ambassade de Palestine, où des portraits  de la défunte étaient affichés aux côtés de photos de Palestiniens déplacés suite à la Nakba.

L’événement s’est achevé par l’organisation d’une cérémonie en l’honneur de la militante palestinienne, Dr Samira Al-Sakka, à laquelle le Président Mahmoud Abbas a décerné la «Médaille de l’accomplissement».

Dans une allocution, lue par l’ambassadeur de Palestine, le Président Abbas a exprimé à la militante sa gratitude pour son rôle honorable dans la défense des causes de sa patrie et de son peuple au sein de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et du Conseil national palestinien (CNP).

A noter que la militante palestinienne a participé à la première conférence constitutive de l’OLP, tenue à El-Qods en 1964.