Renault quitte la Russie

Renault quitte la Russie

Dans un communiqué rendu public ce lundi 16 mai 2022, le ministère russe de l’Industrie et du Commerce que le groupe automobile français Renault quitte la Russie.

Renault cède sa participation majoritaire dans le constructeur russe des Lada. après la fermeture de son usine à Moscou, sachant que l’écurie française  conservera pendant six ans la possibilité d’un retour «dans un contexte différent».

«Des accords ont été signés pour un transfert des actifs russes du groupe Renault à la Fédération de Russie et au gouvernement de Moscou», a ajouté la même source.

«Aujourd’hui, nous avons pris une décision difficile mais nécessaire ; et nous faisons un choix responsable envers nos 45 000 salariés en Russie, tout en préservant la performance du groupe et notre aptitude à revenir dans le pays à l’avenir, dans un contexte différent», explique le directeur général de Renault, Luca de Meo

La Russie était jusqu’ici le deuxième marché du groupe Renault dans le monde avec près de 483 000 véhicules vendus en 2021, derrière la France (près de 521 000), mais loin devant l’Allemagne, son troisième marché (environ 180 000).

PARTAGER