En visite dans les camps des réfugiés sahraouis à Tindouf: l’ambassadrice américaine déconstruit les mensonges de Rabat

En visite dans les camps des réfugiés sahraouis à Tindouf: l'ambassadrice américaine déconstruit les mensonges de Rabat

L’ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique   Elizabeth Moore Aubin s’est rendue dans les camps des réfugiés sahraouis de Tindouf, pour s’enquérir sur leur situation humanitaire. La diplomate américaine s’est dite fière de soutenir les actions humanitaires  respectives du Haut Commissariat des Réfugiés HCR , du Programme d’Alimentation Mondiale PAM et de l’UNICEF.

La visite de l’ambassadrice américaine   déconstruit l’argumentaire fallacieux du Maroc sur la situation dans les camps de réfugiés sahraouis.

Forbes salue le combat du Peuple Sahraoui

Dans le même cadre, le magazine américain Forbes, par le biais de la journaliste Anna Ray Armstrong a évoqué  les moyens appropriés pour l’administration Biden pour le règlement du conflit au Sahara Occidental. Pour la journaliste américaine, le président américain sortant Donald Trump s’est mis à contre-courant de la politique américaine vis à vis de cette question, en reconnaissant unilatéralement la « marocanité » des territoires du Sahara Occidental. Pour Anna Ray Armstrong, le deal avec Rabat en contrepartie de sa normalisation avec Tel-Aviv , est à l’origine de la violation du cessez le feu datant de 1991. Cette situation a encouragé le Maroc à s’éloigner de la mise en œuvre d’un plan   d’autodétermination adopté par l’ONU consistant à l’organisation d’un référendum d’autodétermination du Peuple Sahraoui.