L‘augmentation de la production céréalière, «un objectif urgent et stratégique»

L‘augmentation de la production céréalière, «un objectif urgent et stratégique»

« Il est envident, aujourd’hui, que l‘augmentation de la production céréalière devienne  un objectif prioritaire urgent et stratégique », indique  Ali Daoudi, agroéconomiste, lors de son intervention mardi matin sur les ondes de la Chaine 3 de la Radio algérienne.

Deux voies sont possibles, dit-il, pour m’augmentation de la production céréalière en précisant que « la première concerne l’extension des superficies réservées  à cette culture. La deuxième c’est l’intensification et l’amélioration des rendements, essentiellement par la création des conditions pour que les agriculteurs accèdent aux facteurs de production leur permettant d’appliquer les normes et recommandations de litière technique, adapté à leur zones agro écologiques ».

Certes, un bon rendement est synonyme de l’application de litière technique, mais cela ne suffit pas, estime Brahim  Mouhouche, professeur l’école nationale d’agronomie, puisque selon lui, il faut également assurer le stockage des céréales.« La dernière opération est parmi les plus implorante, à savoir la récole et le stockage. Ceci doit être fait à la date optimale, ni trop tard ni trop tôt. Deuxième point, c’est le choix et le réglage du matériel pour qu’il y ait le moins de pertes possible et enfin respecter les conditions de stockage », explique t-il.

PARTAGER