JM 2022 d’Oran: le terroriste Zitout, en pyromane

JM 2022 d'Oran: le terroriste Zitout, en pyromane

L’année dernière le fugitif Larbi Zitout membre de l’organisation terroriste de Rachad avait èté parmi les prêcheurs en compagnie des membres de l’autre organisation terroriste du MAK, à inciter les acolytes de l’organisation terroriste de Rachad à incendier les forêts du pays, les récoltes agricoles, à polluer les points d’eau d’approvisionnement de la population, dans le cadre de la politique d’agression et d’hostilité élaborée par les officines étrangères hostiles à l’Algérie.

Pour cette année, le terroriste Zitout, démasqué par ses anciennes alliances à savoir les propagandistes Amir DZ et Yahia Makhyouba, ajoutés aux fugitifs extradés Mohamed Benhalima et Mohamed Abdallah et les aveux des terroristes capturés par l’ANP dans les monts de Skikda, n’a pas tardé à s’inscrire dans cette campagne de ternir l’image de l’Algérie pays hôte et organisateur des Jeux Méditerranéens d’Oran qui s’ouvrent le 25 juin prochain. L’appel lancé par le terroriste Zitout de mettre la paisible wilaya d’Oran, à feu et à sang, à l’occasion de la réception de milliers de sportifs venus des deux rives de la Méditerranée, dans une récente vidéo qu’il vient de diffuser sur les réseaux sociaux, est une apologie et crime passible de poursuites judiciaires. L’appel du terroriste Zitout intervient dans cette campagne de dénigrement visant à ternir l’image de l’Algérie par le Makhzen et son mentor le Mossad dont son entité sioniste n’a pas cessé de manœuvrer pour faire partie du ghota méditerranéen, si ce n’est le refus de l’Algérie, éternelle opposante à la normalisation avec l’entité sioniste.

Zitout, un supplétif du tandem Makhzen-Mossad

La sortie incendiaire du terroriste Zitout n’a rien à envier à celle tenue par lui-même à l’égard du Feu leader libyen Mouammar El Gueddafi, lorsqu’il accompagnait le sioniste BHL, parrain de la destruction de plusieurs Etats arabes au nom de ce qu’avait été appelé « Printemps arabes ».

Traduire Zitout devant la justice, une nécessité de la société civile

La société civile algérienne, au même titre que notre diaspora à l’étranger, notamment celle établie au Royaume Uni, sont appelées à déposer plainte contre le terroriste Zitout qui bénéficie selon toute vraisemblance de la protection des officines sionistes, comme l’indique l’absence de mesures de restrictions à l’égard de ses vidéos, appelant à la haine et le meurtre. La journaliste  établie en Belgique Layla Haddad vient d’annoncer la couleur en interpellant les autorités judiciaires britanniques sur l’appel au meurtre lancé par le terroriste Zitout. Layla Haddad a adressé une requête aux autorités britanniques les interpellant sur la vidéo du terroriste Larbi Zitout du samedi 4 juin, appelant à rendre les JM 2022 d’Oran un enfer. Pour Layla Haddad, il s’agit d’apologie au crime et terrorisme que les lois européennes sanctionnent clairement.

Violation des conventions de l’ONU sur le terrorisme

Le Royaume Uni au même titre que la France, membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU sont encore une fois interpellés au sujet des violations des conventions de l’ONU sur le terrorisme. Le Royaume Uni est aujourd’hui dos au mur, au sujet d’un terroriste appelé Zitout proche du qatari Al Nuaimi, patron de l’ONG Al Karama, mis par les américains sur la liste des individus soutenant le terrorisme, au moment ou elle s’active pour l’extradition de Julian Assange, fondateur de Wikileaks, » coupable » d’avoir dévoilé les câbles secrets des américains. Idem, pour la France qui ferme les yeux sur les agissements des terroristes du MAK, comme Ferhat M’henni, largement impliqué dans les incendies prémédités de l’été dernier, ayant ciblés plusieurs wilayas du pays et de l’ignoble assassinat et lynchage de Djamel Bensmail

( lire: https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000029755573/

https://rm.coe.int/168048392a

https://treaties.un.org/Pages/DB.aspx?path=DB/studies/page2_fr.xml&menu=MTDSG&clang=_fr